Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel du Rouvre Ambassade de Chine

L’hôtel du Rouvre Ambassade de Chine


11 avenue Georges V – M° Alma-Marceau

8e arrondissement

Bâti pour un industriel du sucre, Gustave Lebaudy, l’hôtel du Rouvre abrite aujourd’hui le siège de l’ambassade de la République populaire de Chine.

L’hôtel du Rouvre : ambassade de Chine
©paris-promeneurs

Les Lebaudy, industriels du sucre

A l’origine, Jean-Baptiste Quéruel met au point sous le 1er Empire un procédé industriel d’extraction du sucre à partir de betterave, financé par le banquier Delessert. Dès lors, plus de 30.000 hectares de champs de betterave sont plantés en Normandie et dans le Nord.

Suite au mariage de Jean-Baptiste Quéruel avec Françoise Lebaudy, la famille Lebaudy investit massivement dans l’entreprise Quéruel-Delessert. Elle développe considérablement l’activité familiale de raffinage du sucre sous la direction de Désiré Lebaudy.

Le fils de Désiré, Gustave Lebaudy (1827-1889), est l’héritier de la fortune familiale avec son frère Jules. Il confie à son architecte attitré, Alfred Coulomb, la construction d’un vaste hôtel particulier sur l’avenue Georges V pour y installer sa famille.

L’hôtel du Rouvre : ambassade de Chine
©paris-promeneurs

L’hôtel Lebaudy

L’hôtel est bâti dans un style néo-Louis XVI correspondant au goût des grandes familles de cette époque pour l’architecture classique française. Au rez-de-chaussée, la façade est striée de refends   horizontaux. A l’étage noble, de grandes fenêtres en plein cintre ouvrent sur les salons de réception. Au centre de la façade, les baies de l’avant-corps sont encadrées de colonnes ioniques. Dans le fronton couronnant cet avant-corps sont sculptés Flore et Zéphyr, d’après un tableau de Louis de Boullongne.

Le château de Rosny-sur-seine : une grande demeure brique et pierre d’époque Louis XIII

Le grandiose château de Rosny-sur-Seine

Intéressé par la politique en plus des affaires, Gustave Lebaudy devient député républicain de Seine-et-Oise à partir de 1876. Il avait d’ailleurs acquis en 1869 près de Mantes-la-Jolie le grandiose château de Rosny-sur-Seine, bâti pour Maximilien de Béthune, duc de Sully, surintendant des finances d’Henri IV (voir l’hôtel de Sully).

On doit à Gustave Lebaudy la restauration minutieuse du château et son remeublement complet à partir des collections des anciens propriétaires successifs. Son descendant, Jean Lebaudy, est contraint de se séparer du domaine familial en 1955.

Par mariage, l’hôtel Lebaudy passe ensuite à Charles Bourlon du Rouvre, entré dans l’entreprise Lebaudy, et à son épouse, Geneviève Lebaudy. L’hôtel a gardé ce nom.

L’ambassade de la République populaire de Chine

L’hôtel du Rouvre est ensuite vendu à la République populaire de Chine qui y installe son ambassade. Aujourd’hui, l’hôtel du Rouvre reste le siège de l’ambassade mais la chancellerie s’est installée dans le magnifique hôtel de Montesquiou, près des Invalides.

Source :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.


11 avenue Georges V – M° Alma-Marceau

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris