Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’Hôtel Continental Le Westin Paris Vendôme

L’Hôtel Continental Le Westin Paris Vendôme


3 rue de Castiglione – M° Tuileries – Tel : 01 44 77 11 11

1er arrondissement

Le Westin Paris Vendôme occupe l’ancien hôtel Continental, l’un des plus luxueux de la capitale, ouvert en 1878.

Le Westin Paris Vendôme, ex l’Hôtel Continental : la façade sur la rue de Castiglione
©paris-promeneurs

Le couvent des Capucines

Sous l’Ancien Régime, il faut imaginer deux couvents qui se font face, séparés par un étroit passage dont l’actuelle rue de Castiglione reprend le tracé. A l’Est du passage se dresse le couvent des Feuillants, à l’Ouest, le couvent des Capucines.

Le Westin Paris Vendôme l’Hôtel Continental : le jardin intérieur

Le ministère des Finances

En 1802, Napoléon 1er décide de faire percer la rue de Rivoli le long du jardin des Tuileries. L’ancien couvent des Capucines est démoli pour faire place à un hôtel des Postes, mais c’est finalement le ministère des Finances qui est inauguré sur ce site en 1822 .

Situé à deux pas du palais des Tuileries, cœur de la vie politique sous Napoléon III, le ministère devient une des cibles des communards sous la Commune de Paris. Visé par un obus, le bâtiment est en partie détruit et démoli.

Le Westin Paris Vendôme : le salon impérial
©Westin Paris Vendôme

Un hôtel de luxe au centre de Paris

Plusieurs hommes d’affaire français s’emparent alors du site pour faire édifier un nouveau palace. Le projet est confié à Henri Blondel (1821-1897), neveu de Charles Garnier, l’auteur de l’Opéra Garnier. L’hôtel Continental est inauguré le 6 juin 1878, c’est l’événement mondain de cette année là.

Les façades de l’hôtel respectent l’ordonnance   des immeubles de la rue de Rivoli dessinés auparavant par les architectes Percier et Fontaine. A l’intérieur, l’architecte déploie un luxe inouï pour la décoration des salons. il fait appel à quatre peintres mondains parmi les plus cotés de l’époque : Laugée, Faustin-Besson, Luminais et Mazerolle.

Le Westin Paris Vendôme : le salon impérial lors d’une réception

A l’origine, les fiacres entrent dans la cour intérieure par le n°3 rue de Castiglione. Le bar et les restaurant de l’hôtel donne côté jardin des Tuileries, les salons de réception donnent côté rue du Mont-Thabor et occupent deux étages.

Au rez-de-chaussée, on trouve trois luxueux salons. Le plus spectaculaire et le plus grand, le salon impérial, sert de salle de bal ; il a conservé une bonne partie de ses décors. A l’étage, le salon Mauresque est l’objet de toutes les curiosités. Il semble tout droit sortie du palais de l’Alhambra à Grenade. Il n’a pas survécu.

l’ancien salon mauresque (disparu)

En 1974, l’hôtel est racheté et prend le nom de Grand Hôtel Intercontinental de Paris. En 2005, il est vendu au groupe hôtelier Starwood et prend le nom de Westin Paris Vendôme. L’établissement dispose de 428 chambres dont 80 suites. Les chambres ont toutes été redécorées par Sybille de Margerie.

Pour l’architecte Henri Blondel, voir également la Belle Jardinière, la Bourse du Commerce.


3 rue de Castiglione – M° Tuileries – Tel : 01 44 77 11 11

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris