Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le lycée Louis-le-Grand

Le lycée Louis-le-Grand


123 Rue Saint-Jacques – M° Maubert-Mutualité – tel : 01 44 32 82 00

5e arrondissement

Le Lycée louis-le-Grand est l’un des lycées les plus réputés de Paris. Il occupe l’emplacement de l’ancien collège de Clermont fondé par les jésuites au XVIe siècle.

Le lycée Louis-le-Grand
©paris-promeneurs

En 1560, Guillaume du Prat, archevêque de Clermont, lègue aux jésuites une somme importante (6000 livres) destinée à l’acquisition de locaux où ils pourront exercer leur vocation d’enseignement. En 1563, les jésuites achètent l’hôtel de Langres, un hôtel particulier situé rue Saint-Jacques. Le collège de la Compagnie de Jésus, appelé collège de Clermont, devient le plus réputé de la montagne Sainte-Geneviève avec le collège de Navarre.

Le collège présente la grande singularité d’offrir un enseignement gratuit aux élèves. Immédiatement, un procès leur est fait de concurrencer déloyalement l’Université de Paris. Pourtant, l’enseignement va y prospérer pendant 30 ans.

Le lycée Louis-le-Grand - La tour des Cadrans solaires au centre

Expulsés en 1594 suite à une tentative d’assassinat sur le roi Henri IV par un de leurs anciens élèves, les Jésuites sont autorisés à revenir en 1604. En 1610, ils ont de nouveau le droit d’enseigner dans leur collège. Victime de son succès, le collège doit s’agrandit. Il intègre dès 1640 le collège du Mans, puis en 1683 le collège de Marmoutier voisins.

L’âge d’or du collège dure de la fin du XVIIe siècle à 1762. Outre les princes de sang, les plus grandes familles aristocratiques y font étudier leurs fils : Bourbon, Condé, Guise, Joyeuse, Lorraine, La Trémoille, Montmorency, Croy, la Tour d’Auvergne, Breteuil, Brienne, Clermont-Tonnerre, Nemours, Noailles, Polignac, Richelieu.

En 1682, le collège obtient la consécration suprême : le roi Louis XIV lui accorde son patronage et le collège prend le nom de « Louis-le-Grand ». A partir de 1700, l’Ecole des jeunes de Langue est rattachée au collège : elle enseigne le turc, l’arabe, le persan.

En 1762, suite à la banqueroute du père Antoine Lavalette, les jésuites sont expulsés du collège Louis-le-Grand et sont chassés de France par le roi Louis XV la même année. Néanmoins, en novembre 1763, le collège Louis-le-Grand a l’insigne honneur d’être consacré « chef-lieu de l’Université de Paris ». 28 collèges y sont désormais rassemblés.

Baptisé « collège de l’Egalité » durant la Révolution, le collège Louis-le-Grand devient en 1802 le premier lycée parisien. Il devient en 1805 le « Lycée Impérial ». En mars 1873, il reprend le nom actuel de lycée Louis-le-Grand.

Les bâtiments du lycée actuel n’ont plus grand chose à voir avec ceux du collège de Clermont. Un noyau historique a été conservé : deux bâtiments anciens se font face de part et d’autre de la cour d’honneur ; l’un contient la Tour du Belvédère, l’autre la Tour du cadran solaire. De 1885 à 1893, l’architecte Charles Le Cœur reconstruit l’ensemble du lycée. En 1950, la salle des Fêtes est bâtie ; elle est surmontée de salles de classes. A partir de 1995, l’établissement est entièrement rénové et modernisé.

Le lycée Louis-le-Grand est aujourd’hui l’un des lycées les plus réputés de Paris.

Sources :
- Guide du promeneur 5e Arrondissement, Bertrand Dreyfuss, Parigramme, 1996.
- www.louislegrand.org


123 Rue Saint-Jacques – M° Maubert-Mutualité – tel : 01 44 32 82 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris