Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le music - hall l’Eden Le Palace

Le music - hall l’Eden Le Palace


8 rue du Faubourg Montmartre – M° Grands Boulevards – Tel : 01 40 22 60 00

9e arrondissement

L’ancien music-hall l’Eden est devenu dans les années 1980 le Palace, un club mondialement connu.

Le Palace

En 1912, Léon Meister fait construire une salle de cinéma, baptisée l’Empire.

En 1921, Léon Voltera, célèbre producteur de spectacle, rachète la salle et la transforme en music-hall sous le nom d’Eden. Il dirige plusieurs salles parisiennes au cours de sa carrière : le Casino de Paris, le théâtre Marigny, le Lido, l’Olympia, les Folies-Bergères, le Théâtre de Paris.

De 1946 à 1960, la salle est à nouveau un cinéma ouvert sous le nom de « Palace ». De 1975 à 1977, elle redevient un théâtre dirigé par Pierre Laville. En 1977, Fabrice Emaert, propriétaire du restaurant-discothèque le Sept, rue Saint-Anne, achète la salle et fait restituer le décor des années 1930.

Le Palace - Grace Jones

De 1978 jusqu’à la mort de Fabrice Emaert en 1983, le Palace devient un lieu mythique, mondialement connu, où s’expriment la culture de la musique pop, la mode et l’émergence de la culture gay. Le 1er mars 1978, le club ouvre ses portes avec un show de Grace Jones, mannequin et chanteuse. Les couturiers Kenzo, Karl Lagerfeld, Claude Montana et Jean-Charles de Castelbajac y organisent des défilés et des fêtes.

Le Palace - les couturiers Kenzo et Sonia Rykiel

En 1980, un restaurant-club privé, le Privilège, est ouvert sous la salle du Palace avec laquelle il communique. Réservé à la jet set, le Privilège est décoré par Gérard Garouste (décor malheureusement détruit depuis).

Pendant le début des années 1980, la scène artistique française fait du Palace le lieu le plus hype de la nuit parisienne : outre les couturiers français les plus en vogue (Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Thierry Mugler, etc), on y croise Roland Barthes, Mick Jagger, Andy Warhol, Andrée Putman, Jean-Paul Goude, Christian Louboutin, Pierre Bergé, Loulou de La Falaise, Vicoire de Castellane, Thierry Le Luron, Pierre et Gilles, le mannequin Farida Khelfa, ou encore les journalistes Alain Pacadis, Yves Mourousi et Thierry Ardisson. Paquita Paquin et Jenny Bel’Air occupent tour à tour la place stratégique de physionomiste à l’entrée du club.

Le Palace - Yves Saint-Laurent et Paloma Picasso

Dans les années 1984/1989, le Palace voit naître l’engouement pour la House Music. Les soirées French Touch de Jean-Claude Lagreze, les soirées de La Nicole, et les soirées Pyramides enflamment le club. Le dimanche après-midi, le Gay Tea Danse rassemble jusqu’à 3.000 personnes et devient un rendez-vous incontournable de la scène gay. Il se prolonge jusqu’au bout de la nuit au club le Privilège situé juste en-dessous du Palace et relié par un escalier.

Le Palace - Jean-Paul Gaultier

En 1992, Régine, la reine de la nuit, reprend l’exploitation du Palace. En 1994, le couple David et Cathy Guetta se fait connaître en relançant le Privilège sous le nom de club Kitkat. Les after-parties du dimanche matin voient affluer les clubbers parisiens… Puis vient l’époque du “Fumoir du Palace”, un espace privé improvisé sur la mezzanine du Palace.

Le Palace

En 1996, le Palace ferme définitivement ses portes. Il est occupé par un squatt. Son avenir est menacé par une hypothétique transformation en magasin, mais fort heureusement les décors de la salle sont classés. Les projets de réouverture en lieu de clubbing avortent ; d’importants travaux d’insonorisation sont nécessaires.

En 2006, les frères Alil et Hazis Vardar,propriétaires de la Comédie République et de la Grande Comédie de Paris, rachètent la salle. La restauration du décor d’origine datant de 1923 est menée, tout en ajoutant les fonctionnalités d’une salle de spectacle moderne. Le 5 novembre 2008, le Palace, redevenu un théâtre de 970 places, rouvre ses portes avec un spectacle de Valérie Lemercier.

Voir la programmation sur www.theatrelepalace.fr

Source :
- Guide du promeneur 9e arrondissement, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1997.


8 rue du Faubourg Montmartre – M° Grands Boulevards – Tel : 01 40 22 60 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris