Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge


94 boulevard de Clichy – M° Blanche – Tel : 01 53 09 82 82

18e arrondissement

Ancien bal ouvert au milieu du XIXe siècle, le Moulin Rouge est devenu un cabaret célèbre à travers le monde entier.

Le Moulin Rouge

En 1850 se tient à cet emplacement le bal de la Reine-Blanche, l’un des nombreux bals populaires de la butte Montmartre.

En 1889, deux entrepreneurs visionnaires ouvrent le « Moulin Rouge », à la fois bal, divertissement et spectacle de variétés. L’établissement est construit par l’architecte Edouard-Jean Niermans. A l’image des anciens moulins de la butte, un moulin peint en rouge surmonte l’édifice ; il va devenir l’emblème du Paris du divertissement. Le soir, les ailes illuminées se mettent à tourner.

A l’intérieur, la salle est une véritable petite révolution, permettant des changements rapides de décors. A l’origine, un jardin est également aménagé en café-concert pour l’été. Sur le côté, un gigantesque éléphant en stuc accueille un spectacle de danse du ventre uniquement réservé aux hommes.

Le quadrille naturaliste, surnommé le « french cancan  » fait vite le succès de l’établissement. Des danseuses célèbres s’y produisent, telle la célèbre Goulue. Grand habitué du lieu, Henri de Toulouse-Lautrec immortalise le Moulin Rouge en dessinant affiches et en peignant de nombreuses toiles.

En 1902, le Moulin Rouge devient un théâtre-concert dirigé par Paul-Louis Flers, avec de nouveaux décors de Niermans. En 1909, la chanteuse Mistinguette y interprète la « valse chaloupée » avec Max Dearly.

Détruit par un incendie en 1915, le Moulin Rouge est reconstruit à partir de 1921. Entre les deux guerres mondiales, la salle devient l’un des plus grands cinémas d’Europe, puis un night club. Dans les années 1950, de célèbres artistes s’y produisent : Luis Mariano, Charles Trenet, Charles Aznavour, Bourvil, Line Renaud, etc.

En 1962, Jacki Clérico prend la direction de la salle et y installe notamment un aquarium géant avec ballet aquatique. A partir de 1988, la revue « Formidable » obtient une notoriété internationale. A partir de 1999, la revue « Férie  » prend le relais. Le Moulin Rouge reste aujourd’hui un des derniers cabarets parisiens dotés d’une revue.

Source :
Chadych (Danielle) et Leborgne (Dominique), Guide du promeneur 18e arrondissement, Paris, Parigramme, 1996.


94 boulevard de Clichy – M° Blanche – Tel : 01 53 09 82 82

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin