Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge


94 boulevard de Clichy – M° Blanche – Tel : 01 53 09 82 82

18e arrondissement

Ancien bal ouvert au milieu du XIXe siècle, le Moulin Rouge est devenu un cabaret célèbre à travers le monde entier.

Le Moulin Rouge

En 1850 se tient à cet emplacement le bal de la Reine-Blanche, l’un des nombreux bals populaires de la butte Montmartre.

En 1889, deux entrepreneurs visionnaires ouvrent le « Moulin Rouge », à la fois bal, divertissement et spectacle de variétés. L’établissement est dessiné par Adolphe Willette. A l’image des anciens moulins de la butte, un moulin peint en rouge surmonte l’édifice ; il va devenir l’emblème du Paris du divertissement. Le soir, les ailes illuminées se mettent à tourner.

A l’intérieur, la salle est une véritable petite révolution, permettant des changements rapides de décors. A l’origine, un jardin est également aménagé en café-concert pour l’été. Sur le côté, un gigantesque éléphant en stuc accueille un spectacle de danse du ventre uniquement réservé aux hommes.

Le quadrille naturaliste, surnommé le « french cancan  » fait vite le succès de l’établissement. Des danseuses célèbres s’y produisent, telle la célèbre Goulue. Grand habitué du lieu, Henri de Toulouse-Lautrec immortalise le Moulin Rouge en dessinant affiches et en peignant de nombreuses toiles.

En 1902, le Moulin Rouge devient un théâtre-concert dirigé par Paul-Louis Flers, avec de nouveaux décors de Niermans. En 1909, la chanteuse Mistinguette y interprète la « valse chaloupée » avec Max Dearly.

Détruit par un incendie en 1915, le Moulin Rouge est reconstruit à partir de 1921. Entre les deux guerres mondiales, la salle devient l’un des plus grands cinémas d’Europe, puis un night club. Dans les années 1950, de célèbres artistes s’y produisent : Luis Mariano, Charles Trenet, Charles Aznavour, Bourvil, Line Renaud, etc.

En 1962, Jacki Clérico prend la direction de la salle et y installe notamment un aquarium géant avec ballet aquatique. A partir de 1988, la revue « Formidable » obtient une notoriété internationale. A partir de 1999, la revue « Férie  » prend le relais. Le Moulin Rouge reste aujourd’hui un des derniers cabarets parisiens dotés d’une revue.

Source :
- Guide du promeneur 18e arrondissement, Danielle Chadych et Dominique Leborgne, Parigramme, 1996.


94 boulevard de Clichy – M° Blanche – Tel : 01 53 09 82 82

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris