Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le Collège de France

Le Collège de France


11 Place Marcelin Berthelot – M° Cluny-La Sorbonne ou Maubert-Mutualité – Tel : 01 44 27 12 11

5e arrondissement

Fondé sous François 1er, le Collège de France est un prestigieux établissement d’enseignement supérieur et de recherche.

Le Collège de France - Les bâtiments de Chalgrin
©paris-promeneurs

En 1530, le grand traducteur Guillaume Budé réussit à convaincre le roi François 1er d’ouvrir un collège où enseigner des disciples ignorées par l’Université de Paris. Au démarrage, il s’agit du grec et de l’hébreu, puis l’enseignement s’étend au droit français, aux mathématiques, au latin, à la médecine.

A l’origine, le collège est appelé « collège des Lecteurs royaux ». Les leçons sont données dans des locaux appartenant aux collèges de Cambrai et de Tréguier. C’est seulement sous Louis XIII que commencent à être construits les bâtiments actuels. Seule l’aile Est est achevée. Les travaux vont s’étaler jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.

En 1773, l’architecte Jean-François Chalgrin est chargé de reprendre le projet. Autour d’une cour d’honneur précédée d’une grille et d’un portail, il fait bâtir des salles de cours, et une salle des actes.

Le Collège de France - L’extension du XIXe siècle
©paris-promeneurs

Au milieu du XIXe siècle, l’architecte Paul Latarouilly réalise une extension vers la rue Saint-Jacques. De nouveaux espace s’organisent autour de deux nouvelles cours.

Dans les années 1930, les architectes Albert et Jacques Guilbert, suivis d’André Leconte ajoutent de nouveaux bâtiments qui bordent le vieux collège. Ils abritent l’enseignement de la chimie, de la physique, de la biologie et des amphithéâtres. La mise en œuvre volontairement classique du béton armé rappelle le langage d’un des pères du béton armé, Auguste Perret. Ainsi, les nouveaux bâtiments dialoguent sagement avec ceux de Chalgrin.

Le Collège de France - Les bâtiments modernes ajoutés au XXe siècle
©paris-promeneurs

Depuis 1991, l’ensemble du collège, appelé site Marcellin-Berthelot, a été rénové. L’entrée du collège est précédée de la statue de Claude Bernard, l’un des plus importants savants du XIXe siècle, qui consacra 20 ans de sa vie à sa chaire de médecine expérimentale.

L’enseignement au collège de France est gratuit et il est ouvert à tous sans inscription. Le statut de professeur au Collège de France est considéré comme une distinction particulièrement honorifique.

Les années 1970 furent particulièrement remarquables pour le collège avec la présence de brillants membres : Claude Lévi-Strauss, Raymond Aron, Georges Duby, Jacqueline de Romilly, Michel Foucault, Roland Barthes…

Le Collège de France - Escaliers extérieurs de l’extension des années 1930
©paris-promeneurs

Pour l’architecte Jean-François Chalgrin, voir également l’Arc de Triomphe de l’Etoile, la congrégation du Saint-Esprit, l’église Saint-Sulpice, l’hôtel de Saint-Florentin, l’église Saint-Philippe du Roule, l’hôtel de Luzy.

Sources :
- www.college-de-france.fr
- Guide du promeneur 5e arrondissement, Bertrand Dreyfuss, Parigramme, 1996.


11 Place Marcelin Berthelot – M° Cluny-La Sorbonne ou Maubert-Mutualité – Tel : 01 44 27 12 11

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris