Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > La manufacture de pianos Erard

La manufacture de pianos Erard


13 et 23 rue du Mail - Métro Sentier - Contact privatisation de la salle Erard : 01.48.74.19.83

2e arrondissement

La manufacture Erard, fabricant pianos et harpes, occupe la première place en Europe de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la fin du XIXe siècle.

La salle Erard à son origine
Extrait de TURGAN, Les grandes usines, Revue périodique des Arts industriels, Tome XVII, 1885

Une dynastie fondée au XVIIIe siècle

Originaires de Strasbourg, Sébastien Erard (1752-1831), facteur de clavecins, et son frère Jean-Baptiste fondent une manufacture de piano à Paris en 1780 et s’installent rue du Mail. Les Erard inventent les premiers pianos à queue et la harpe   à fourchettes. Ils ont pour clientèle l’aristocratie française et la famille royale, en la personne de la reine Marie-Antoinette.

Pierre Erard (1796-1855), leur neveu, développe la manufacture et devient le premier fabricant européen de harpes. Le fabricant connaît son apogée à la fin du XIXe siècle. En 1931, il fusionne avec la maison Pleyel, mais le nom de la marque reste exploité jusqu’en 1971. La marque est ensuite acquise par le fabricant allemand Schimmel.

Immeuble où vécut la famille Erard - 13 rue du Mail
©paris-promeneurs

Franz Liszt et la famille Erard

Franz Liszt (1811-1886), compositeur hongrois, est un pianiste virtuose. A partir de 1824, il séjourne souvent à Paris et y effectue des tournées. Il est accueilli et hébergé par la famille Erard. Les fabricants organisent concerts et tournées en son honneur, et profitent ainsi de la popularité apportée à leur marque.

Cour du n°13 rue du Mail
©paris-promeneurs

Une prestigieuse salle de concert

A son arrivée à Paris, Sébastien Erard s’installe avec sa famille dans l’immeuble situé au n° 13 rue du Mail. Dans la vaste cour sont disposées des salles d’exposition des pianos et de harpes.

Au fond de la cour, une grande salle datant du XVIIIe siècle prend le nom de salle Erard. C’est la salle de concert où se produisent les artistes musiciens invités par les Erard. Aujourd’hui, la salle existe encore et se privatise pour des événements.

La salle Erard aujourd’hui
©ABC salles

La manufacture de pianos

Au n° 23 rue du Mail sont situés les anciens ateliers de fabrication. L’enseigne "Erard entrée des ateliers" est gravée au-dessus de la porte. L’architecte Léon Bénouville (1860-1903) est l’auteur de cette fabrique datant probablement de la fin du XIXe siècle.

Les ateliers de fabrication - 23 rue du Mail
©paris-promeneurs

Sur la rue, le caractère industriel est affirmé par les grandes baies rectangulaires des étages. La façade est habillée de pierre, masquant la charpente métallique. La cour intérieure est traitée dans le même style et couverte par une verrière. Aujourd’hui, des marques de prêt-à-porter y ont installé leur showroom.

Les cours du n° 13 et du n° 23 rue du Mail sont librement accessibles. L’ entrée de l’ancienne salle Erard est située au n° 11 rue Paul Lelong.

La manufacture Erard - Cour intérieure
©paris-promeneurs

A partir de 1872, les Erard transfèrent leurs ateliers de fabrication au n° 110-112 avenue de Flandres. Ils sont occupés aujourd’hui par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse.

Au XIXe siècle, Sébastien Erard puis ses descendants furent également propriétaires du château de la Muette, aujourd’hui démoli.

L’entrée de la salle Erard rue Paul Lelong
©paris-promeneurs

Source :
- Guide du promeneur 2e arrondissement, Dominique Leborgne, Parigramme, 1995.


13 et 23 rue du Mail - Métro Sentier - Contact privatisation de la salle Erard : 01.48.74.19.83

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris