Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > La cité des Martyrs

La cité des Martyrs


41-27 rue des Martyrs - M° Place Pigalle

9e arrondissement

Datant du milieu du XIXe siècle, la cité des Martyrs est un élégant lotissement organisé comme un square à l’anglaise.

La cité des Martyrs - Le bâtiment du fond
©paris-promeneurs

En 1840, Joseph Rognon, avocat à la cour de Cassation, fait d’abord édifier un immeuble de 5 étages au plan en U, relativement éloigné de la rue, et donnant à l’arrière sur un second jardin. En 1848, il confie à l’architecte Alphonse Blot un projet plus important : la parcelle va constituer un véritable lotissement à but locatif.

La cité des Martyrs - Le bâtiment de gauche
©paris-promeneurs

L’architecte a réalisé un ensemble d’immeubles d’une grande homogénéité et d’une grande qualité architecturale. L’ originalité du projet réside dans la présence d’un jardin privé au centre, à la manière des squares à l’anglaise. Mais ici, la cité ne fait pas partie de l’espace public, comme dans la cité d’Antin, la cité de Trévise et la cité Bergère.

La cité des Martyrs - Le bâtiment de droite
©paris-promeneurs

Le lotissement comprend trois corps de bâtiment. Celui du fond, en U, est sans doute celui construit dans un premier temps en 1840 ; il a été prolongé à droite par un immeuble du même style. Les deux autres bâtiments se font face, et sont situés à gauche et à droite du jardin central.

La cité des Martyrs - L’entrée de chaque bâtiment est encadrée par des colonnes semi-engagées
©paris-promeneurs

Les trois bâtiments présentent une grande homogénéité architecturale. Le rez-de-chaussée et l’entresol sont appareillés à refends   et réunis par des colonnes doriques semi-engagées placées au milieu et aux extrémités des façades. Au-dessus, chaque bâtiment compte quatre niveaux d’une grande sobriété : les angles sont appareillés à refends   et les fenêtres sont entourées de bandeaux   non sculptés. Le cinquième niveau est doté de balcons filants s’appuyant sur une corniche sur consoles  .

En outre, le jardin est visible de la rue, derrière la grille d’entrée. A la place du traditionnel immeuble sur rue, l’architecte a substitué des boutiques sur rue élevées d’un seul niveau.

Sources :
- Guide du promeneur 9e arrondissement, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1996.
- Protections patrimoniales 9e arrondissement, PLU de la ville de Paris.


41-27 rue des Martyrs - M° Place Pigalle

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin