Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Rochechouart Ministère de l’Education nationale

L’hôtel de Rochechouart Ministère de l’Education nationale


110 rue de Grenelle – M° Solférino

7e arrondissement

Bâti pour la comtesse de Rochechouart, l’hôtel de Rochechouart est aujourd’hui le siège du Ministère de l’Education nationale.

L’hôtel de Rochechouart - Façade sur la cour d’honneur

En 1776, la marquise de Courteille fait l’acquisition d’un terrain rue de Grenelle. Elle charge l’architecte Mathurin Cherpitel (1736-1809) de construire un hôtel pour sa fille, épouse de comte de Rochechouart.

Un passage pavé et planté d’arbres mène à la cour d’honneur. A l’entrée de la cour, deux pavillons incurvés (détruits) abritent les écuries et les cuisines. Au fond, l’hôtel est implanté en U. Sa façade, d’une grande sobriété, est rythmée par 10 pilastres   colossaux   d’ordre corinthien et surmontée d’une corniche saillante. Sur le jardin, la façade est animée par un avant-corps central décoré de motifs floraux.

L’hôtel de Rochechouart - Façade sur le jardin

En 1804, la comtesse de Rochechouart vend l’hôtel au maréchal Augereau, duc de Castiglione. En 1829, le ministère de l’instruction publique s’y installe.

A partir de 1839, l’architecte Alphonse de Gisors est chargé de construire une nouvelle aile. Jusqu’en 1892, les travaux se succèdent : surélévation, construction de la salle du conseil, aménagement d’une bibliothèque.

En 1912, l’architecte Gagné surélève le bâtiment sur rue et construit l’aile donnant sur la rue de Bellechasse. Cette aile est prolongée en 1935 par un bâtiment moderne de Charles Lemaresquier. En 1956, le bâtiment situé à gauche de la cour d’honneur est ajouté. L’ensemble de ces agrandissements et modifications ont fâcheusement dénaturé l’hôtel de Rochechouart.

L’hôtel de Rochechouart - Le grand salon

A l’intérieur, seuls les décors du grand salon et d’un boudoir subsistent de l’hôtel dessiné par Cherpitel.

L’hôtel de Rochechouart est encore aujourd’hui le siège du Ministère de l’Education nationale.

Pour l’architecte Mathurin Cherpitel, voir également l’hôtel du Châtelet, l’hôtel de Damas d’Antigny.

Pour l’architecte Alphonse de Gisors, voir également le palais du Luxembourg, le musée du Luxembourg, l’Ecole Normale Supérieure.

Pour l’architecte Charles Lemaresquier, voir également le cercle militaire, le palais Berlitz, le siège social de Félix Potin.

Sources :
- www.education.gouv.fr
- Michel Gallet, les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Mengès, 1995.


110 rue de Grenelle – M° Solférino

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris