Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Goys

L’hôtel de Goys


60 rue du Faubourg Poissonnière - M° Poissonnière

10e arrondissement

L’hôtel de Goys est, avec l’hôtel Titon, la seule construction parisienne connue de l’ornemaniste et architecte Jean-Charles Delafosse.

L’hôtel de Goys - la façade sur cour
©paris-promeneurs

Jean-Charles Delafosse (1734-1791) est une ornemaniste et architecte. En 1775, il est professeur de géométrie et de perspective à l’Académie de Saint-Luc, corporation regroupant peintres et sculpteurs. Son style ornemental a été appliqué à de nombreux objets, dont des chenets et des horloges murales.

L’hôtel de Goys - la façade sur cour
©paris-promeneurs

En 1776, il édifie un hôtel particulier pour le compte d’Antoine Frémin, avocat au Parlement de Paris. L’édifice s’apparente au style Louis XVI mais il annonce déjà le néo-classicisme.

La façade sur cour, comportant 5 travées, est précédée d’un perron. Au centre, une porte-fenêtre surmontée d’un fronton triangulaire est encadré par deux portes-fenêtre surmontées de bas-reliefs   au décor de feuilles d’olivier. A chaque extrémité, la façade marque une saillie et présente une baie appareillée à refends  . Au-dessus de l’étage attique  , le second étage a été ajouté au XIXe siècle, comme à l’hôtel Titon voisin. L’entrée est située dans la petite aile en retour à gauche. Les bâtiments dans la cour sont postérieurs et masquent fâcheusement la façade.

L’hôtel de Goys - Façade sur le jardin
©paris-promeneurs

La façade sur jardin comporte six baies. Le perron est encadré de deux lions. Le décor des bas-reliefs   représente des feuilles de chêne et des guirlandes de fleurs. A l’intérieur, la demeure conserve un intéressant boudoir illustrant le style ornemental de Delafosse.

L’hôtel a gardé le nom d’hôtel de Goys. Il porte le nom d’un négociant établi à New-York, qui en fait l’acquisition vers 1780 auprès de Madame Delbarre, propriétaire après Antoine Frémin.

De bonne facture également, l’immeuble sur rue est rebâti en 1882 par l’architecte Alfred-Philibert Aldrophe.

Pour admirer la façade sur jardin de l’hôtel de Goys, empruntez le n°47 rue de Paradis et tournez à droite dans la cour : vous aurez un point de vue sur les jardins de l’hôtel de Marmont, de l’hôtel de Goys et de l’hôtel Titon.

Pour l’architecte Jean-Charles Delafosse, voir également l’hôtel Titon.

Pour l’architecte Alfred-Philibert Aldrophe, voir également la grande synagogue de la rue de la Victoire, l’hôtel d’Augny, l’hôtel de Marigny, l’hôtel Dosne-Thiers.

Sources :
- Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


60 rue du Faubourg Poissonnière - M° Poissonnière

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin