Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Goys

L’hôtel de Goys


60 rue du Faubourg Poissonnière - M° Poissonnière

10e arrondissement

L’hôtel de Goys est, avec l’hôtel Titon, la seule construction parisienne connue de l’ornemaniste et architecte Jean-Charles Delafosse.

L’hôtel de Goys - la façade sur cour
©paris-promeneurs

Jean-Charles Delafosse (1734-1791) est une ornemaniste et architecte. En 1775, il est professeur de géométrie et de perspective à l’Académie de Saint-Luc, corporation regroupant peintres et sculpteurs. Son style ornemental a été appliqué à de nombreux objets, dont des chenets et des horloges murales.

L’hôtel de Goys - la façade sur cour
©paris-promeneurs

En 1776, il édifie un hôtel particulier pour le compte d’Antoine Frémin, avocat au Parlement de Paris. L’édifice s’apparente au style Louis XVI mais il annonce déjà le néo-classicisme.

La façade sur cour, comportant 5 travées, est précédée d’un perron. Au centre, une porte-fenêtre surmontée d’un fronton triangulaire est encadré par deux portes-fenêtre surmontées de bas-reliefs   au décor de feuilles d’olivier. A chaque extrémité, la façade marque une saillie et présente une baie appareillée à refends  . Au-dessus de l’étage attique  , le second étage a été ajouté au XIXe siècle, comme à l’hôtel Titon voisin. L’entrée est située dans la petite aile en retour à gauche. Les bâtiments dans la cour sont postérieurs et masquent fâcheusement la façade.

L’hôtel de Goys - Façade sur le jardin
©paris-promeneurs

La façade sur jardin comporte six baies. Le perron est encadré de deux lions. Le décor des bas-reliefs   représente des feuilles de chêne et des guirlandes de fleurs. A l’intérieur, la demeure conserve un intéressant boudoir illustrant le style ornemental de Delafosse.

L’hôtel a gardé le nom d’hôtel de Goys. Il porte le nom d’un négociant établi à New-York, qui en fait l’acquisition vers 1780 auprès de Madame Delbarre, propriétaire après Antoine Frémin.

De bonne facture également, l’immeuble sur rue est rebâti en 1882 par l’architecte Alfred-Philibert Aldrophe.

Pour admirer la façade sur jardin de l’hôtel de Goys, empruntez le n°47 rue de Paradis et tournez à droite dans la cour : vous aurez un point de vue sur les jardins de l’hôtel de Marmont, de l’hôtel de Goys et de l’hôtel Titon.

Pour l’architecte Jean-Charles Delafosse, voir également l’hôtel Titon.

Pour l’architecte Alfred-Philibert Aldrophe, voir également la grande synagogue de la rue de la Victoire, l’hôtel d’Augny, l’hôtel de Marigny, l’hôtel Dosne-Thiers.

Sources :
- Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


60 rue du Faubourg Poissonnière - M° Poissonnière

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris