Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de Broglie

L’hôtel de Broglie


73 rue de Varenne – M° Varenne

7e arrondissement

Datant du XVIIIe siècle, l’hôtel de Broglie est une vaste demeure édifiée pour les ducs de Broglie au cœur du faubourg Saint-Germain.

L’hôtel de Broglie - La façade sur cour

A l’origine, un premier hôtel est bâti en 1720 par le célèbre architecte Germain Boffrand pour le compte de Guillaume Julliet, Receveur général des Finances de la généralité de Lyon.

En 1752, l’architecte Pierre Mouret est chargé de bâtir un nouvel hôtel pour le compte de Victor-François de Broglie (1718-1804), 2e duc de Broglie. Les Broglie sont une célèbre famille ducale d’origine piémontaise, qui compte plusieurs maréchaux et des présidents du Conseil sous la monarchie française.

En 1782, Victor-François de Broglie, devenu maréchal de France (1759), fait reconstruire l’hôtel par l’architecte Jean-Baptiste Le Boursier. L’hôtel présente une longue façade de 11 travées encadrée d’ailes en retour. Il comprend un rez-de-chaussée, un premier étage et un attique   surmonté d’une balustrade.

L’hôtel de Broglie - la façade sur cour

Sous l’Empire, la demeure est acquise par Charles-Louis Huguet, marquis de Sémonville, homme politique et diplomate. Tout comme son mentor en politique, le comte Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (voir l’hôtel de Saint-Florentin), Sémonville traverse la Révolution, le Consulat, l’Empire et la Restauration sans être inquiété et en occupant à chaque fois des fonctions importantes.

En 1815, Charles-François Lebrun, 3e consul sous le Consulat, devenu duc de Plaisance, en devient locataire. En 1826, la propriété est vendue à la duchesse de Montebello, veuve du maréchal Lannes, qui l’agrandit. Considérée comme l’une des plus belles femmes de Paris, elle fut la 1ère dame d’honneur de l’Impératrice Marie-Louise, seconde épouse de Napoléon 1er.

En 1857, la princesse Sturdza, d’origine polonaise, en fait l’acquisition. De 1917 à 1920, l’hôtel sert de quartier général à l’armée américaine. Puis il redevient propriété privé.

En 1970, l’hôtel de Broglie est restauré par l’architecte Jacques Robine. Il est alors la propriété de Lord Gravard et de son épouse, Béatrice Mills, fille du richissime industriel américain Ogden Mills. Depuis, l’hôtel a été acquis par le royaume du Maroc.

Par sa superficie, l’hôtel de Broglie est la plus grande propriété privée de Paris.

Pour l’architecte Pierre Mouret, voir également l’hôtel de Maisons.

Pour l’architecte Jean-Baptiste Le Boursier, voir également l’hôtel de Massa.

Sources :
- www.maisondebroglie.com
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.
- Guide du promeneur 7e arrondissement, Françoise Colin-Bertin, Parigramme, 1995.


73 rue de Varenne – M° Varenne

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris