Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Marin de La Haye

L’hôtel Marin de La Haye


1-3 rue de Caumartin – M° Havre-Caumartin ou Madeleine

9e arrondissement

L’hôtel Marin de La Haye est une construction originale datant des années 1781-1782.

L’hôtel Marin de La Haye - Façade sur le boulevard des Capucines
©paris-promeneurs

Un architecte doublé d’un promoteur avisé

En 1779, l’architecte André Aubert (mort en 1812) obtient l’autorisation d’ouvrir les rues Caumartin, Boudreau et Trudon. Il s’est associé au fermier-général   Charles Marin de La Haye, occupant la charge lucrative d’administrateurs des Postes de France. Cette famille de financiers fraichement enrichis possède par ailleurs l’éblouissant hôtel Lambert, sur l’île Saint-Louis, acquis en 1745 et revendu en 1781.

Les deux associés réalisent une très belle opération immobilière dans ce quartier en pleine urbanisation. André Aubert, selon l’Almanach de Luc-Vincent Thiéry paru en 1787, y a construit pas moins de 28 immeubles ou hôtels particuliers.

L’hôtel Marin de La Haye - La façade donnant sur la rue de Caumartin
©paris-promeneurs

Un parti architectural original

En 1781-1782, Aubert édifie à l’angle du boulevard des capucines et de la rue de Caumartin l’hôtel commandé par Charles Marin de La Haye pour lui-même.

L’architecte axe sa composition sur une vaste rotonde   d’angle, décorée de figures en haut-relief (refait depuis), et surmontée d’un balcon offrant une vue sur le boulevard. A l’origine, le toit de l’hôtel est aménagé en terrasse : un kiosque turc et deux colonnes y sont dressés au milieu d’un petit jardin pittoresque, imitant les fabriques   à la mode que l’on trouve dans les parcs de nombreux châteaux à cette époque. Le jardin a disparu et l’hôtel a été surélevé d’un étage depuis.

L’hôtel Marin de La Haye - Détail de la rotonde d’angle
©paris-promeneurs

D’une grande sobriété, les façades de l’hôtel présentent des murs à refends  . Des guirlandes de fleurs décorent les allèges   des fenêtres. Au 1er étage, les fenêtres présentent des balcons à balustres   de pierre. Au étage supérieurs, les garde-corps en fer forgé à dessins géométriques sont caractéristiques de l’époque Louis XVI.

Une partie de l’hôtel Marin de La Haye est aujourd’hui occupée par l’enseigne Zara Home. A l’intérieur du magasin, plusieurs salons habillés de boiseries ont été conservés.

Les immeubles des n°4 et 6 rue de Caumartin sont également l’œuvre d’Aubert. Lors d’une récente opération immobilière appelée « Olympia-Edouard VII », seules leurs façades ont été conservées, l’intérieur étant entièrement reconstruit. Ce genre d’opération, à la mode depuis la fin du XXe siècle et pourtant très décriée, se nomme « façadisme ».

Pour l’architecte André Aubert, voir également l’hôtel d’Aumont, l’immeuble 4 rue de Caumartin.

Source :
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.


1-3 rue de Caumartin – M° Havre-Caumartin ou Madeleine

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin