Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Cromot du Bourg La manufacture Pleyel

L’hôtel Cromot du Bourg La manufacture Pleyel


9 rue Cadet – M° Cadet

9e arrondissement

L’hôtel Cromot du Bourg a abrité la manufacture Pleyel au XIXe siècle. La mairie de Paris projette d’y installer prochainement des logements et équipements culturels.

L’hôtel Cromot du Bourg - Façade sur rue
©paris-promeneurs

Un jardinier de Louis XV

Une maison est construite en 1735 au milieu de jardins maraîchers. Elle sert alors de logement à Gallerand, jardinier du roi Louis XV. En 1754, un commis aux finances, Boudrey, l’achète et l’agrandit. Après lui, Jules-David Cromot de Fougy, baron du Bourg, premier commis aux finances de Louis XVI, en est propriétaire. Il confie probablement à l’architecte Jean-Michel Chevotet, dont il est proche, l’aménagement des salons.

Au début du XIXe siècle, l’hôtel est divisé en lots. Les financiers André et Cottier, promoteurs du quartier Poissonnière, y habitent.

La dynastie Pleyel

Le musicien et fabricant de pianos Camille Pleyel (1788-1855) va rendre célèbre l’hôtel Cromot du Bourg. Fils aîné d’Ignace Pleyel, il s’est associé à Kalkbrenner pour fonder une fabrique de pianos. Entre 1830 et 1838, Pleyel occupe une partie de l’hôtel Cromot où il fait donner des concerts dans un salon pouvant accueillir 150 personnes. Son ami Frédéric Chopin y donne son premier concert public le 25 février 1832.

En 1838, la manufacture Pleyel déménage un peu plus haut, au n° 22 rue de Rochechouart. Elle dispose d’une salle de concert de 500 places. La famille royale y assiste à un concert de Chopin une semaine avant la Révolution de 1838. Les locaux brûlent en 1851 et sont démolis en 1926, aujourd’hui remplacés par le centre Valeyre. La manufacture Pleyel déménage à la plaine Saint-Denis. Elle ferme en 2013.

L’hôtel Cromot du Bourg - L’aile en retour dans la cour
©paris-promeneurs

Les frères Duthuit, grands collectionneurs

A la fin du XIXe siècle, l’hôtel Cromot du Bourg appartient aux frères Duthuit, industriel rouennais et célèbres collectionneurs d’art. Leur collection, léguée à l’Etat, se trouve au Petit Palais. Les Duthuit lèguent également leur hôtel à la Ville de Paris. La Commission du Vieux Paris, si vigilante quant à la préservation du patrimoine parisien, y est établie.

Un projet de réhabilitation

Actuellement, la Mairie de Paris porte un projet de réhabilitation de ce lieu historique. Deux lieux culturels, pouvant accueillir activités théâtrales, plastiques ou musicales occuperont les salons classés du 1er étage et l’ancienne imprimerie dans la cour. Les étages supérieurs de l’hôtel seront transformés en 22 logements sociaux. La cour sera végétalisée et son accès sera libre.

Une sobre demeure de style Louis XV

La façade de l’hôtel se caractérise par une grande sobriété. Le premier niveau est animé de refends  , tandis que les autres niveaux (décroissants en hauteur) affirment déjà le nu du mur. De même, la corniche à gros modillons   annonce déjà le néo-classicisme des années 1770.

A l’intérieur, un grand escalier en pierre et ferronneries d’époque Louis XV mène à l’étage. Plusieurs salons ont conservé leur décor Louis XV : l’antichambre, le grand salon, le petit salon.

Sources :
- guide du promeneur 9e arrondissement par Maryse Goldemberg, Parigramme), 1997.
- www.neufhistoire.fr
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.


9 rue Cadet – M° Cadet

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris