Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’abbaye Sainte-Geneviève Le lycée Henri IV

L’abbaye Sainte-Geneviève Le lycée Henri IV


23 rue Clovis – RER Luxembourg

5e arrondissement

Les bâtiments subsistant de l’ancienne abbaye Saint-Geneviève abritent aujourd’hui le lycée Henri IV.

L’église Saint-Etienne du Mont (à gauche) et l’église Sainte-Geneviève (à droite)
Façades de Saint-Etienne du Mont et Sainte Geneviève, par Angelo Garbiza (XIXe s.).

L’abbaye Saint-Geneviève aurait été fondée en 502 par le roi Clovis et son épouse Clotilde, qui y furent enterrés. Elle est dédiée à Sainte-Geneviève (423-512), sainte patronne de la ville de Paris, qui avait l’habitude de venir prier sur cette colline. La colline a d’ailleurs pris le nom de « montagne Sainte-Geneviève ».

Ravagé par les invasions vikings, l’abbaye est reconstruite au début du XIIe siècle par l’abbé Etienne de Tournai. Elle devient le siège d’une congrégation régulière, constituée de Génovéfains. Ces moines sont reconnus pour leur savoir, leurs travaux théologiques, leur piété et leur penchant pour les doctrines du jansénisme. L’abbaye abrite une remarquable bibliothèque, qui compte 80.000 ouvrages au moment de la Révolution. Son contenu est conservé aujourd’hui dans la bibliothèque Sainte-Geneviève voisine.

Le lycée Henri IV - L’un des deux anciens cloîtres
©paris-promeneurs

Dans l’abbaye est conservée jusqu’à la Révolution la châsse de Sainte-Geneviève : c’est un véritable monument orné de 12 statues d’or et contenant les reliques de la sainte. Cette chasse est promenée dans Paris lors des processions organisées au moment des invasions. Il en reste quelques vestiges dans l’église Saint-Etienne du Mont.

Sous Louis XV, la construction d’une nouvelle église Sainte-Geneviève a pour but de remplacer l’ancienne église tombant en ruine. Cette église est achevée sous la Révolution ; elle est transformée en Panthéon des grands hommes.

Le lycée Henri IV - La tour Clovis et derrière la bibliothèque en forme de croix, située dans les combles
©pauldorpat.com

En 1807, l’ancienne église Sainte-Geneviève, implantée juste à côté de l’église Saint-Etienne du Mont, est démolie pour permettre le percement de la rue Clovis. Seul le clocher, du XIIe siècle, appelé tour Clovis, est conservé.

Sous la Révolution, l’abbaye est déclarée bien national et perd sa vocation religieuse. Une partie importante des bâtiments de l’abbaye sont encore visibles : les deux cloîtres et les bâtiments conventuels. Ces derniers abritent la célèbre bibliothèque en forme de croix, couverte d’un dôme   au centre de la croix, et le magnifique escalier à la Vierge.

L’une des quatre ailes de la bibliothèque en forme de croix, située sous les combles

Au début du XIXe siècle, les bâtiments accueillent un établissement d’enseignement qui prendra successivement les noms d’école centrale du Panthéon, de lycée Napoléon, de lycée Corneille et enfin de lycée Henri IV. Aujourd’hui, le lycée Henri IV est considéré comme l’un des meilleurs lycées de France.

Le lycée Henri IV - L’escalier à la Vierge
©jeanpierrekosinski.over-blog.net

Source :
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


23 rue Clovis – RER Luxembourg

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris