Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > Les Bains Chantereine

Les Bains Chantereine


39 rue de Châteaudun et 15 rue de la Victoire – M° Trinité ou Notre-Dame de Lorette

9e arrondissement

La cour des anciens Bains Chantereine nous replonge dans le Paris de l’Empire et de la Restauration.

Les Bains Chantereine : La façade des anciens bains au fond de la cour
©paris-promeneurs

A cet emplacement se dressait le théâtre Olympique construit en 1796 par l’architecte Louis-Emmanuel Damesme (1757-1822) dans le style néo-classique. La salle pouvait accueillir jusqu’à 1.100 spectateurs.

L’entrée principale se situait au n°15 rue Chantereine, rebaptisée rue de la Victoire. L’actuelle entrée avec sa grille portant le nom de l’établissement « Bains Chantereine » date de l’ouverture de la rue de Châteaudun.

Dès 1807, le théâtre devient une salle de bal et de concerts. Dans les années 1820, l’architecte François-Jacques Delannoy (1755-1835) transforme le théâtre en établissement de bain, « les bains Chantereine ».

Les Bains Chantereine : colonnes doriques surmontées d’une frise de métopes à l’entrée des ailes latérales.
©paris-promeneurs

Avec l’ouverture du bassin de la Villette (1808) et du canal de l’Ourcq (achevé en 1822), une eau potable de meilleure qualité est acheminée vers Paris : les établissements de bains publics deviennent à la mode.

Au fond de la cour, l’immeuble a conservé son style néo-classique : colonnes doriques rondes et carrées, frise de métopes  , petites fenêtres rectangulaires, murs striés de refends  .

Les Bains Chantereine : le revers du bâtiment donnant sur la rue de Châteaudun
©paris-promeneurs

L’œuvre la plus célèbre de Louis-Emmanuel Damesme est le théâtre de la Monnaie à Bruxelles, construit en 1818-1819.

Pour l’architecte François-Jacques Delannoy, voir également la galerie Vivienne, l’hôtel de la Vrillière, le collège de Boncourt, le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique.

Source :
- Goldemberg (Maryse), Guide du promeneur 9e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.


39 rue de Châteaudun et 15 rue de la Victoire – M° Trinité ou Notre-Dame de Lorette

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris