Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > Le passage de la Trinité

Le passage de la Trinité


164 rue Saint-Denis et 21 rue de Palestro – M° Réaumur-Sébastopol

2e arrondissement

Ouvert en 1817, le passage de la Trinité est l’ancienne entrée qui menait à l’hôpital de la Trinité, devenu plus tard l’hospice des Enfants-Bleus.

Le passage de la Trinité
©paris-promeneurs

Par son tracé sinueux et son étroitesse, le passage de la Trinité évoque le Paris médiéval. Ce chemin très ancien menait à l’hôpital de la Trinité fondé vers 1200. Cet hôpital donnait l’hospitalité aux pèlerins de passage à Paris.

A la fin du XIVe siècle, les Confrères de la Passion, venus de Saint-Maur-des-Fossés, y louent une grande salle : ils y font jouer les mystères tirés des Evangiles.

Le passage de la Trinité
©paris-promeneurs

A partir de 1545, l’établissement accueille des orphelins et prend le nom d’hospice des Enfants-Bleus. Il abrite des orphelins nés de parents pauvres et portant un habit bleu. Il est supprimé à la Révolution. L’église est démolie en 1817 et plusieurs rues sont ouvertes à l’intérieur de l’enclos.

Rue Saint-Denis, l’entrée du passage se signale par une arcade charretière d’époque Louis XII ornée d’une clef  . Le passage, l’un des plus pittoresques de Paris, serpente ensuite entre les immeubles pour déboucher sur la rue de Palestro.

Source :
Hillaret (Jacques), Connaissance du Vieux Paris, Paris, Rivages, 1951.


164 rue Saint-Denis et 21 rue de Palestro – M° Réaumur-Sébastopol

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin