Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > Le passage de la Trinité

Le passage de la Trinité


164 rue Saint-Denis et 21 rue de Palestro – M° Réaumur-Sébastopol

2e arrondissement

Ouvert en 1817, le passage de la Trinité est l’ancienne entrée qui menait à l’hôpital de la Trinité, devenu plus tard l’hospice des Enfants-Bleus.

Le passage de la Trinité
©paris-promeneurs

Par son tracé sinueux et son étroitesse, le passage de la Trinité évoque le Paris médiéval. Ce chemin très ancien menait à l’hôpital de la Trinité fondé vers 1200. Cet hôpital donnait l’hospitalité aux pèlerins de passage à Paris.

A la fin du XIVe siècle, les Confrères de la Passion, venus de Saint-Maur-des-Fossés, y louent une grande salle : ils y font jouer les mystères tirés des Evangiles.

Le passage de la Trinité
©paris-promeneurs

A partir de 1545, l’établissement accueille des orphelins et prend le nom d’hospice des Enfants-Bleus. Il abrite des orphelins nés de parents pauvres et portant un habit bleu. Il est supprimé à la Révolution. L’église est démolie en 1817 et plusieurs rues sont ouvertes à l’intérieur de l’enclos.

Rue Saint-Denis, l’entrée du passage se signale par une arcade charretière d’époque Louis XII ornée d’une clef  . Le passage, l’un des plus pittoresques de Paris, serpente ensuite entre les immeubles pour déboucher sur la rue de Palestro.

Source :
Hillaret (Jacques), Connaissance du Vieux Paris, Paris, Rivages, 1951.


164 rue Saint-Denis et 21 rue de Palestro – M° Réaumur-Sébastopol

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris