Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > La chapelle Notre - Dame de la Consolation

La chapelle Notre - Dame de la Consolation


23 rue Jean Goujon – M° Champs-Elyses-Clémenceau ou Alma-Marceau

8e arrondissement

La chapelle Notre-Dame de la Consolation a été édifiée entre 1898 et 1900 en commémoration du tragique incendie du Bazar de la Charité survenu le 4 mai 1897.

L’intérieur du Bazar de la Charité

Le Bazar de la Charité était un lieu ouvert en 1885 et destiné aux ventes de bienfaisance. Il était constitué d’un décor de théâtre peint représentant une rue médiévale avec des façades de boutiques.

Le 4 mai 1897, une installation cinématographique y projette des images dans le cadre d’une grande vente de charité. Mais la combustion des vapeurs de l’éther utilisé pour alimenter la lampe d’un projecteur déclenche un terrible incendie qui ravage le bazar.

La chapelle Notre-Dame de la Consolation
©paris-promeneurs

Plus de 120 personnes y trouvent la mort, dont de nombreuses femmes de la haute société parmi lesquelles la duchesse d’Alençon, Sophie-Charlotte de Bavière (sœur de l’impératrice Elizabeth d’Autriche), Antoinette de Mandat-Grancey, la comtesse d’Hunolstein ou encore l’artiste peintre Camille Moreau-Nélaton.

Monseigneur Richard, cardinal-archevêque de Paris, fait acheter par souscription le terrain où s’élevait le bazar. De 1898 à 1900, l’architecte A.D. Guilbert (1866-1949) est chargé d’édifier une chapelle expiatoire en commémoration de cet événement tragique.

La chapelle Notre-Dame de la Consolation
©paris-promeneurs

De style Louis XVI, la chapelle, coiffée d’une rotonde  , présente un plan centré  . Son abside   surélevée contient le chœur   et deux chapelles latérales. Entourant la chapelle, un couloir compose un chemin de croix décoré de sculptures mortuaires dédiées aux victimes de l’incendie.

A l’extérieur, le portail   est encadré de colonnes ioniques doubles surmontées d’un fronton triangulaire brisé où prennent place deux statues allégoriques de la charité et de la foi.

Deux congrégations s’y sont succédé au XXe siècle : les Sœurs auxiliatrices du Purgatoire, puis la mission catholique italienne de Paris. Depuis 2013, la chapelle accueille la très intégriste Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Source :
Sorel (Philippe), Guide du promeneur 8e arrondissement, Paris, Parigramme, 1995.


23 rue Jean Goujon – M° Champs-Elyses-Clémenceau ou Alma-Marceau

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris