Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > La cité Malesherbes

La cité Malesherbes


59 rue des Martyrs – M° Pigalle

9e arrondissement

Ouverte au XIXe siècle, la cité Malesherbes conserve de pittoresques immeubles.

La cité Malesherbes - L’hôtel Jollivet
©paris-promeneurs

La cité Malesherbes est ouverte vers le milieu du XIXe siècle à l’emplacement d’un hôtel appartenant à Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794). Avocat de Louis XVI lors de son procès, Malesherbes périt sur l’échafaud le 22 avril 1794. Sa demeure est réquisitionnée par la municipalité de Montmartre pendant la Révolution puis détruite ultérieurement.

La cité donne à la fois sur la rue des Martyrs et sur la rue Victor Massé. Elle conserve de beaux hôtels particuliers et plusieurs constructions assez pittoresques. La plus singulière est la maison située au n° 9. Elle est élevée en 1856 par Anatole Jal pour le peintre Pierre-Jules Jollivet (1794-1871). La Revue générale de l’Architecture et des Travaux Publics lui consacre un article en 1858.

Hôtel Jollivet - Détail des tableaux en terre cuite émaillée
©paris-promeneurs

Peintre d’histoire, Jollivet est également un des promoteurs de la peinture émaillée sur lave. Sur sa façade de sa maison, il fait représenter des tableaux célèbres en terres cuites émaillées. Son plus beau travail parisien est visible sous le portique   de l’ église Saint-Vincent de Paul : de grands panneaux polychromes en lave émaillée représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau testament.

Au n° 17, l’hôtel qui forme un angle est construit en 1857 pour le compte de l’architecte Jacques Amoudru. Sur ses façades roses se détachent des profils en médaillons. La rotonde   d’angle et l’échauguette   néo-gothique sont un curieux mélange de styles, courant pendant cette période d’éclectisme   architectural.

La cité Malesherbes - L’hôtel Amoudru
©paris-promeneurs

L’hôtel du n°12 abrite aujourd’hui la fondation Jean Jaurès. La SFIO (Section Française de l’Internationale Socialiste) y eut son siège. En 1969, elle prend le nom de Parti Socialiste. Riposte, la radio pirate du PS, émet depuis cet hôtel en 1979, causant l’inculpation de François Mitterrand et Laurent Fabius.

La cité Malesherbes est accessible en semaine.

Sources :
- Guide du promeneur 9e arrondissement, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1997.
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


59 rue des Martyrs – M° Pigalle

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris