Pont de paris

Lieux insolites

Accueil > Lieux insolites > Aux Classes Laborieuses Le Magasin Lévitan Agence BETC Euro RSC

Aux Classes Laborieuses Le Magasin Lévitan Agence BETC Euro RSC


85 rue du Faubourg Saint-Martin – M° Château d’Eau - Tel : 01 56 41 35 00

10e arrondissement

L’ancien magasin « Aux Classes Laborieuses », devenu le magasin de meubles Lévitan, sert d’annexe au camp de Drancy de 1943 à 1944. L’agence BETC Euro RSCG y est installée aujourd’hui.

L’ancien Magasin Lévitan - L’ agence BETC Euro RSCG
©paris-promeneurs

Le temple du commerce

A l’origine, la société anglaise « Aux Classes Laborieuses, Limited » s’installe en 1897 au 45-48 boulevard de Strasbourg. En 1899, elle fait construire un nouveau magasin sur une parcelle à l’arrière du magasin initial, située 85 rue du faubourg Saint-Martin.

L’édifice est réalisé par Jacques Hermant (1855-1930) en 1899 ou 1900. Cet architecte est l’un des pionniers du béton armé. Dans ce projet, le béton armé est utilisé pour la structure et pour sertir les dalles de verre formant le plancher du premier étage.

Pour autant, la façade reste d’inspiration classique. Au rez-de-chaussée, des arcades en plein cintre se prolongent par de vastes baies aux étages, encadrées de pilastres   sculptés. Le nom du magasin « Aux Classes Laborieuses » est gravé sous la corniche.

Dès son ouverture, le magasin attire essentiellement les classes populaires grâce à sa politique de prix de vente maintenus bas. Ayant l’échelle du Grand Magasin, la maison propose linge de maison, tissus mais aussi vêtements femmes, hommes et enfants, meubles, articles ménagers, vaisselle, jouets, etc.

Le 1er fabricant de meubles en France

Après la 1ère Guerre mondiale, le succès n’est plus au rendez-vous. En 1920, le bâtiment est vendu à Wolff Lévitan, marchand de meubles. La société prospère et Lévitan devient le premier fabricant français de meubles, connu et réputé dans toute la France. Le magasin de la rue du Faubourg Saint-Martin est modernisé.

Wolff Lévitan comprend vite l’impact que peut avoir la publicité sur sa clientèle. Il confie à son neveu, Marcel Bleustein-Blanchet, ses campagnes de publicité. En 1930, le slogan « Un meuble signé Lévitan est un meuble qui dure longtemps » fait un tabac. Bleustein-Blanchet fera d’ailleurs fortune et créera le groupe Publicis (voir le Drugstore Publicis).

L’ancien Magasin Lévitan - L’ agence BETC Euro RSCG
©paris-promeneurs

Le camp Lévitan

L’invasion allemande va stopper net la saga Lévitan. Avec l’aryanisation de l’économie, les juifs ne sont plus autorisés à administrer des entreprises : les magasins Lévitan sont confisqués et l’entreprise liquidée en juillet 1941.

Réquisitionné par les Allemands, le magasin Lévitan devient à partir de 1943 une annexe du camp de Drancy. Entre juillet 1943 et août 1944, près de 120 personnes, à majorité juives, sont internées dans le magasin et affectées à une tâche sordide : ils assurent la réception, le tri, le nettoyage, la réparation, l’emballage et l’expédition des meubles et objets pillés dans les appartements occupés par les juifs. Ils sont encadrés par les forces allemandes.

La société Lévitan rouvre en 1946. Concurrencée par les grandes surfaces de meuble en province, elle vend la marque, les usines puis les magasins au milieu des années 1970.

Un devoir de mémoire

En 2000, l’immeuble est acquis par l’agence de publicité BETC Euro RSCG. En 2007, par devoir de mémoire, l’agence BETC organise en ses murs une exposition intitulée « La spoliation des juifs à Paris. Retour sur les lieux ». Le public peut y découvrir 85 photos prises à Paris entre 1942 et 1944 par les allemands pour illustrer la « Möbel Aktion » ou « Opération Meuble », visant à s’approprier les biens des juifs déportés.
Une plaque commémorative est placée sur la façade depuis 2005.

Pour l’architecte Jacques Hermant, voir également la caserne des Célestins, le groupe scolaire rue Championnet, l’immeuble commercial 134 rue Réaumur, l’immeuble rue Gaillon, l’agence centrale de la Société Générale, la salle Gaveau.

Sources :
- Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
- « Aux Classes Laborieuses », Patrick Eveno, Histoire et Vie du 10e.
- Le Monde


85 rue du Faubourg Saint-Martin – M° Château d’Eau - Tel : 01 56 41 35 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris