Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Les Grands Magasins du Printemps

Les Grands Magasins du Printemps


64-70 boulevard Haussmann – Métro Have-Caumartin - Tel : 01 42 82 50 00

9e arrondissement

Les Grands Magasins du Printemps sont un des plus beaux exemples d’architecture commerciale à Paris

JPEG - 79.4 ko
Les Grands Magasins du Printemps - L’ancienne verrière et l’escalier

Des rotondes spectaculaires

Jules Jaluzot est un ancien employé du Grand Magasin du Bon Marché, sur la rive gauche. Il ouvre en 1865 un magasin de nouveautés à l’angle des rues de Provence, du Havre, de Caumartin et du boulevard Haussmann. Situé à proximité de la gare Saint-Lazare et de l’Opéra Garnier, l’emplacement est stratégique.

Ce premier magasin est endommagé par un incendie en 1881. L’architecte Paul Sédille (1836-1900) le reconstruit de 1881 à 1885 avec un luxe démesuré. La façade sur la rue du Havre est conservée : des statues des quatre saisons, œuvre du sculpteur Henri Chapu, sont placées au-dessus des arcades qui marquent l’entrée du magasin. Le magasin est célèbre pour ses quatre rotondes d’angle où se lit l’enseigne du magasin.

JPEG - 59.6 ko
Les Grands Magasins du Printemps
©paris-promeneurs

Sous l’enveloppe de pierre, Sédille conçoit un immense vaisseau de métal bordé de galeries superposées et éclairé par une verrière (disparue lors de la surélévation du magasin). Le Grand Magasin du Printemps est le premier grand magasin entièrement éclairé à l’électricité à partir de 1883. En 1905, les quatre escaliers sont remplacés par un curieux escalier central.

JPEG - 87 ko
Les Grands Magasins du Printemps : rotonde d’angle
©paris-promeneurs

Un deuxième magasin

Un deuxième magasin est construit juste à côté en 1907-1910 , en amont du boulevard Haussmann, par l’architecte René Binet. Binet reprend le principe des rotondes d’angle du 1er magasin, mais avec plus d’ampleur. Elles sont ornées de statues du sculpteur Guillot. A l’intérieur, un étonnant hall central, de forme octogonale, est éclairé par une double coupole  . En 1912, l’architecte Georges Wybo agrandit le magasin sur la rue Charras et créée un second hall.

JPEG - 35.8 ko
Les Grands Magasins du Printemps : la coupole
©paris-promeneurs

Une coupole   éblouissante

Détruit par un incendie en 1921, le magasin n° 2 est reconstruit par Georges Wybo entre 1921 et 1924 sur le même plan. La grande rotonde   à colonnes géminées est édifiée à l’angle du boulevard Haussmann et de la rue Charras.

A l’intérieur, les halls ont disparu. L’éblouissante coupole   de René Binet, visible au 6e étage, est restée miraculeusement intacte et vaut le détour. Sa verrière polychrome est l’œuvre du maître-verrier Brière. Elle est scandée de huit fuseaux renfermant des tiges fleuries prenant appui sur des corniches saillantes.

Horaires d’ouverture : ouvert du lundi au samedi de 9h35 à 19h - Nocturne le jeudi jusqu’à 22h.

Pour l’architecte Paul Sédille, voir également la maison Dumas, la faïencerie Lœbnitz.

Pour l’architecte Georges Wybo, voir également les Grands Moulins de Paris, l’hôtel Georges V.

Sources :
- Guide du promeneur 9e arrondissement, Maryse Goldemberg, Parigramme, 1997.
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


64-70 boulevard Haussmann – Métro Have-Caumartin - Tel : 01 42 82 50 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris