Pont de paris

Architecture moderne et contemporaine

Accueil > Architecture moderne et contemporaine > Le collège Stanislas

Le collège Stanislas


6 rue du Montparnasse et 22 rue Notre-Dame des Champs – M° Notre-Dame des Champs ou Montparnasse-Bienvenue

6e arrondissement

Fondé en 1804, le collège Stanislas est l’un des plus réputés de Paris. Il abrite un magnifique bâtiment hérité de l’architecture moderne, ainsi qu’une ancienne « folie   » du XVIIIe siècle.

JPEG - 73.4 ko
Le collège Stanislas - le bâtiment des classes préparatoires

La naissance du collège Stanislas

Le collège Stanislas est fondé en 1804 par l’abbé Liautard. Il s’appelle alors Maison d’éducation de la rue Notre-Dame des Champs. En 1820, il devient collège royal et prend le nom de collège Stanislas. Ce nom fait référence au prénom de baptême du roi Louis XVIII et à son arrière-grand-père, Stanislas Leszczinski, roi de Pologne.

A l’origine, le collège est établi rue Notre-Dame des Champs, dans l’hôtel Traversière, puis il s’agrandit avec l’acquisition de l’hôtel de Fleury. Au Sud, les jardins du collège donnent sur le boulevard du Montparnasse.

JPEG - 78.4 ko
Le collège Stanislas - Le nouvel externat construit par Jacques Barge

Des innovations pédagogiques

Dans les années 1840, deux innovations pédagogiques sont portées par l’abbé Joseph Gratry : la création d’une « école préparatoire aux travaux classiques » pour l’école primaire et la création d’une Ecole préparatoire aux grandes écoles du gouvernement (Polytechnique, Saint-Cyr, École des Eaux et Forêts, École normale supérieure).

En 1847, le collège doit déménager à son adresse actuelle, rue Notre-Dame des Champs, à cause du percement des rues Vavin et Bréa : il occupe désormais l’ancien hôtel de Mailly.

JPEG - 77.4 ko
Le collège Stanislas - Le nouvel externat construit par Jacques Barge
©paris-promeneurs

Le rachat par les Marianistes

En 1855, Stanislas est racheté par la congrégation des prêtres de la Société de Marie (les Marianistes). Les locaux s’agrandissent : de 500 élèves à l’origine, le collège est passé à 1.500. Directeur de 1871 à 1884, l’abbé de Lagarde donne au collège sa devise « Français sans peur, chrétien sans reproche », inspirée du célèbre chevalier Bayard.

Le statut de société anonyme

En 1903, devant la promulgation des lois anti-congréganistes, d’anciens élèves créent une société anonyme qui rachète le collège aux Marianistes.

En 1919, le collège s’agrandit en faisant l’acquisition d’immeubles et de terrains mitoyens. En 1930-1931, l’actuel bâtiment des classes préparatoires est édifié.

JPEG - 63.9 ko
Le collège Stanislas - Le nouvel externat construit par Jacques Barge
©paris-promeneurs

Un bâtiment iconique de l’architecture moderne

Entre 1964 et 1974, l’architecte Jacques Barge est chargé de construire un nouvel externat, plus moderne et plus fonctionnel.

L’édifice a en plan la forme d’une croix asymétrique. Le bâtiment compte 7 étages et 10 classes par niveau. Le vocabulaire de l’architecte semble calqué sur celui de l’architecte et théoricien Le Corbusier : pilotis, usage brutaliste   du béton brut, garde-corps en béton perforé, toit plat.

Des loggias précèdent les salles de cours vitrées. Les circulations sont conçues comme des espaces généreux. Souvent méconnu et inaccessible au promeneur, ce bâtiment est pourtant l’un des plus intéressants des années 1970.

Le collège Stanislas aujourd’hui

En 1997, la mixité est introduite dans le collège de façon optionnelle : des classes mixtes et non-mixtes cohabitent. Le collège est réputé pour ses excellents résultats au baccalauréat, au concours général et aux concours d’entrée aux grandes écoles.

JPEG - 86.4 ko
Le collège Stanislas - La maison dorlian ou hôtel de Silène - La façade sur le jardin

Une folie   du XVIIIe siècle

Dans l’enceinte du collège, il subsiste une ancienne folie   du XVIIIe siècle. Appelée maison d’Orlian ou « maison d’Orléans », son nom se réfère à l’architecte Pierre d’Orléans (1740-1785), qui n’en est pourtant pas le constructeur.

Bâtie en 1776 par le maître-maçon François-René Guyot, elle est alors sa résidence. En 1847, la maison est rattachée au collège Stanislas et devient la maison du directeur, ce qu’elle est toujours.

L’aile en retour qui dénaturait cet édifice élégant a récemment été supprimée. La maison est également appelée hôtel de Silène, en référence à une statue de Silène et les bas-reliefs   de bacchanale qui ornaient la façade sur cour. Ces éléments de décoration ont complètement disparu.

Pour l’architecte Jacques Barge, voir également l’église Sainte-Odile, le restaurant universitaire le Mazet.

Sources :
- Petites maisons, du refuge libertin au pavillon d’habitation, Claire Ollagnier, Mardaga, 2016
- Guide du promeneur 6e arrondissement, Bertrand Dreyfuss, Parigramme, 1995.
- www.stanislas.fr
- Guide d’architecture Paris 1900-2008, Eric Lapierre, Pavillon de l’Arsenal, 2008.


6 rue du Montparnasse et 22 rue Notre-Dame des Champs – M° Notre-Dame des Champs ou Montparnasse-Bienvenue

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris