Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Le Musée Jacquemart-André

Le Musée Jacquemart-André


158 boulevard Haussmann – M° Miromesnil - Tel : 01.45.62.11.59

8e arrondissement

Cadre du musée éponyme, l’hôtel Jacquemart-André fut la demeure d’un couple de grands collectionneurs d’Art.

JPEG - 40.1 ko
Musée Jacquemart-André - Façade sur rue
©paris-promeneurs

Un couple passionné d’Art

Edouard André (1833- 1894) appartient à une dynastie de négociants et de banquiers. Originaires de Nîmes, les André prospèrent dans le commerce de la soie au XVIIe siècle. Dominique André s’installe à Paris au début du XIXe siècle. Il fonde la banque André dirigée par ses fils Marie-Jean et Ernest jusqu’à sa fermeture en 1896.

Edouard André (1833-1894) est le fils d’Ernest André. Destiné à une carrière militaire, il démissionne de l’armée en 1830. Il décide alors de consacrer sa fortune à l’achat d’ œuvres d’art (tableaux, objets, mobilier).

Député du Gard de 1864 à 1870, Edouard André prend la décision de se consacrer exclusivement à ses collections. En juin 1881, il épouse la peintre Nélie Jacquemart (1841-1912) qui venait de faire son portrait. Le couple partage la même passion pour les œuvres d’art et parcourt l’Europe, notamment l’Italie où ils acquièrent de nombreux tableaux Renaissance.

JPEG - 52.1 ko
Le Musée Jacquemart-André - façade sur le jardin

Un luxueux écrin

Les Jacquemart-André confient à l’architecte Henri Parent la construction d’une vaste demeure pour y abriter leur collection. Les travaux durent de 1868 à 1875.

L’architecte s’inspire manifestement du XVIIIe siècle français. Surplombant le boulevard, la façade sur le jardin est rythmée par des pilastres  . Elle présente une rotonde   centrale et des pavillons aux extrémités. Un porche situé sur le côté monte vers la cour d’honneur située à l’arrière. La façade sur la cour présente un avant-corps précédé d’un portique   sur colonnes. Au premier étage, la grande baie éclaire l’ atelier de Nelly Jacquemart, orienté au nord.

A la mort d’Edouard André en 1894, son épouse achève le futur musée. Conformément aux souhaits de son mari, Nelly Jacquemart-André lègue l’hôtel et ses collections, ainsi que l’ abbaye de Chaalis, à l’ Institut de France. En 1913, le musée Jacquemart-André ouvre ses portes. Ce musée présente l’intérêt de montrer des œuvres réunis par un couple de collectionneurs dans leur cadre d’origine.

Outre le mobilier et les objets d’art français du XVIIIe, la peinture française est remarquablement représentée : Chardin, Fragonard, Greuze, Nattier, Watteau, Prud’hon, David. La sculpture occupe aussi une place de choix : Coustou, Jean-Baptiste Lemoyne, Pigalle, Pajou, Bouchardon, Clodion, Falconet, Vassé. Les collections comptent également 82 peintures italiennes (Tiepolo, Canaletto), et d’importants tableaux flamands (Van der Weyden, Van Dyck), hollandais (Rembrandt, Ruysdael, van Goyen) et anglais. Des expositions temporaires sont également organisées.

Horaires d’ouverture : Le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18, jusqu’à 21h les lundis et samedi en période d’exposition.

Pour l’architecte Henri Parent, voir également l’hôtel Emile-Justin Menier, l’hôtel Henri Menier, l’hôtel de Boisgelin, l’hôtel Le Marois, l’hôtel André, l’hôtel Gaston Menier.

Sources :
- Guide du promeneur 8e arrondissement, Philippe Sorel, Parigramme, 1995.
- Guide du patrimoine Paris, sous la direction de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


158 boulevard Haussmann – M° Miromesnil - Tel : 01.45.62.11.59

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites du Paris pittoresque
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris