Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > La caserne du Château d’Eau La caserne Jean - Vérines

La caserne du Château d’Eau La caserne Jean - Vérines


Place de la République – M° République

10e arrondissement

Bâtie de 1854 à 1859, la caserne du prince Eugène, également appelée caserne du Château d’Eau, est aujourd’hui rebaptisée caserne Jean-Vérines. Elle abrite aujourd’hui la Garde Républicaine.

JPEG - 60.3 ko
La caserne Jean-Vérines
©paris-promeneurs

A la demande de l’Empereur Napoléon III, la caserne du prince Eugène est érigée en 1854 à l’emplacement de l’ancien wauxhall d’été. Elle porte le nom d’Eugène de Beauharnais (1781-1824), beau-fils de l’Empereur Napoléon 1er et vainqueur des batailles de la Raab et de Wagram (voir l’hôtel de Beauharnais). Mais elle est plus communément appelée Caserne du Château d’Eau, l’actuelle place de la République portant alors ce nom.

Outre une fonction d’embellissement de la capitale, la caserne doit permettre de maintenir l’ordre dans le Nord-Est de la ville en cas d’émeute. Elle est bâtie par l’architecte A. Legrom dans un style éclectique, mélange de styles Louis XV et Louis XVI.

A la chute de l’Empire le 4 septembre 1870, la foule détruit les aigles et attributs impériaux sculptés sur le fronton de la façade de la caserne. En 1891, de nouvelles sculptures prennent place au fronton : la République encadrées d’attributs guerriers (casques, glaives, cuirasses).

A l’arrivée des allemands en 1940, la caserne passe sous l’autorité de la préfecture de police et doit composer avec l’occupant. Le responsable de la caserne, le chef d’escadron Jean Vérines, décide d’entrer en résistance dès le mois d’août 1940. Il s’engage dans le réseau Saint-Jacques, l’un des tous premiers réseaux de résistance.

Arrêté le 10 octobre 1941, Jean Vérines est torturé puis déporté en Allemagne. Le 23 octobre 1943, il est fusillé à Cologne. Depuis 1947, la Caserne du Château d’Eau a été rebaptisée caserne Jean Vérines, en hommage au résistant.

Rénovée de 1998 à 2001, la caserne abrite aujourd’hui la Garde Républicaine.

Source :
- Histoire et Vies du 10e arrondissement, « la caserne Jean Vérine », Adjudant François Govin.


Place de la République – M° République

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris