Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel de La Rochefoucauld - Estissac La Maison de la Chimie

L’hôtel de La Rochefoucauld - Estissac La Maison de la Chimie 


28 rue Saint-Dominique – M° Assemblée Nationale – Tel : 01 40 62 27 00

7e arrondissement

Bâti en 1708 et en partie reconstruit, l’hôtel de La Rochefoucauld d’Estissac a appartenu à cette illustre famille de 1820 à 1929. Il abrite aujourd’hui la Maison de la Chimie et sert de centre de conférences.

JPEG - 51.1 ko
La Maison de la Chimie - La façade sur cour
©paris-promeneurs

Du comte d’Auvergne au duc d’Estissac

Cet hôtel est bâti en 1708, à une époque où les grandes familles aristocratiques commencent à délaisser Versailles pour s’installer dans le faubourg Saint-Germain.
Il est composé d’un corps de logis encadré d’ailes en retour se prolongeant jusqu’à la rue Saint-Dominique. Sur le jardin, une rotonde   occupe le centre de la façade.

Le premier occupant est Frédéric-Maurice de La Tour (1642-1707), comte d’Auvergne. Son fils Henri-Oswald (1671-1747), archevêque de Tours, puis de Vienne, élevé au rang de cardinal en 1740, en fait ensuite sa résidence parisienne.

JPEG - 59.1 ko
L’hôtel de La Rochefoucauld d’Estissac - A droite la façade sur je jardin (18e siècle) surélevée et à gauche l’aile reconstruite au XXe siècle

En 1764, la demeure est acquise par Victor Maurice de Riquet (1727-1807), prince de Caraman-Chimay. Ayant fait carrière dans l’armée, il est nommé en 1780 lieutenant général des armées du roi. Proche de Marie-Antoinette, il prend la sage décision d’émigrer pendant la Révolution, ce qui le sauve probablement de la guillotine. Il revient à Paris en 1801 et meurt en 1807.

Resté longtemps en indivision, l’hôtel est vendu en 1820 au comte Alexandre-François de La Rochefoucauld (1767-1841). Ancien militaire, il est nommé ambassadeur à la cour de Saxe par Napoléon 1er. Grâce à son habileté, il occupera ensuite cette fonction à Vienne et à Amsterdam. Sous la Monarchie de Juillet, il sera fait Pair de France.

Après lui, son fils Alexandre Jules (1796-1856) habite l’hôtel. Il hérite en 1840 du titre de duc d’Estissac. Cette branche de la maison de La Rochefoucauld conserve la demeure jusqu’en 1929.

JPEG - 48.9 ko
L’hôtel de La Rochefoucauld d’Estissac - Le jardin

La fondation « Maison de la Chimie »

En 1928, la fondation « Maison de la Chimie » est créée : elle a pour but de faciliter les liaisons entre les Sociétés Savantes (chercheurs) et le monde de l’industrie.

En 1930, une souscription internationale est lancée pour financer l’achat de l’hôtel de La Rochefoucauld et y installer la fondation. Les fonds recueillis s’élèvent à 24 millions de francs. Ils permettent l’achat du bâtiment et le financement des agrandissements nécessaires.

JPEG - 44.2 ko
L’hôtel de La Rochefoucauld d’Estissac - Un salon de réception

Par chance, la disposition de l’hôtel d’origine est conservée, ainsi que son décor intérieur. Les ailes ont été reconstruites par les architectes Lefranc et Bayer pour accueillir des salles de conférences et un amphithéâtre.

Aujourd’hui, la Maison de la Chimie accueille essentiellement des congrès scientifiques, médicaux, institutionnels. Elle a également développé son activité de centre de congrès et se privatise pour des événements.

Sources :
- www.maisondelachimie.com
- Guide du promeneur 7e arrondissement, Françoise Colin-Bertin, Parigramme, 1995.


28 rue Saint-Dominique – M° Assemblée Nationale – Tel : 01 40 62 27 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris