Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôtel Tallemant et l’hôtel Le Peletier de Souzy

L’hôtel Tallemant et l’hôtel Le Peletier de Souzy


74 et 76 rue des Archives – M° Arts et Métiers

3. marais

L’hôtel Tallemant et l’hôtel Le Peletier de Souzy sont deux hôtels symétriques construits en 1642 dans un style assez austère.

JPEG - 60.4 ko
L’hôtel Le Peletier de Souzy et l’hôtel Tallemant vus de la rue
©paris-promeneurs

L’hôtel Tallemant

L’hôtel Tallemant est situé au n° 74 rue des Archives. Il est bâti en 1642 par les maîtres maçon Pierre Grandin et Mathieu Muret à la demande de Gédéon Tallemant, maître des requêtes. Ce parlementaire destine cet hôtel à la location car il préfère résider à l’hôtel de Chamillart. Il est le cousin du célèbre mémorialiste Tallemant des Réaux (1619-1692).

A la suite de la ruine de Tallemant, l’hôtel est adjugé en 1670 à Madeleine Baron et passe par héritage à Michel Le Peletier des Forts en 1712. En 1732, la demeure est acquise par la famille Chaillon de Joinville qui compte plusieurs conseillers au Parlement. En 1777, Simon-Claude Tubœuf de Blanzat et son épouse le rachètent.

L’édifice que nous voyons aujourd’hui est en grande partie une reconstitution faite à partir de son voisin l’hôtel Le Peletier de Souzy. En effet, il avait été défiguré et parasité au XIXe siècle, comme beaucoup d’hôtels du Marais.

Derrière le portail, l’hôtel comprend un corps de logis de 4 travées en fond de cour, relié à une aile droite par un pavillon contenant l’escalier et coiffé d’une toiture indépendante.

JPEG - 49.4 ko
l’hôtel Le Peletier de Souzy vu de la rue des Archives
©paris-promeneurs

L’hôtel Le Peletier de Souzy

Bâti à la même époque que son voisin, l’hôtel Le Peletier de Souzy a été construit par le maître maçon Antoine Landry pour Octavien Lebys de La Chapelle, secrétaire du roi  . Ruiné, ce dernier vend en 1647 la demeure à Louis Le Peletier de Souzy, trésorier général des Finances au bureau de Grenoble, qui lui laisse son nom.

En 1657, l’hôtel échoit à son fils, Michel Le Peletier de Souzy, qui habitera par la suite l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, rue de Sévigné. En 1690, la demeure entre par alliance dans la célèbre famille Turgot qui le possède toujours après la Révolution.

JPEG - 66.8 ko
l’hôtel Le Peletier de Souzy - Le portail
©paris-promeneurs

Sur le beau portail sculpté figurent encore les monogrammes OLB pour Octavien Le Bys et MDA pour Marie d’Aluymare, son épouse. L’hôtel a conservé ses belles et sobres façades, symétriques à celles de l’hôtel Tallemant. Un mur sépare la cour de deux hôtels. A l’intérieur subsiste un magnifique escalier en bois à balustres   rampants et un superbe plafond à poutres et solives peintes datant du XVIIe siècle.

Restaurés, les deux hôtels sont aujourd’hui séparés en appartements.

Sources :
- Le Marais, évolution d’un paysage urbain, Danielle Chadych, Parigramme, 2010.
- Le Marais, Alexandre Gady, Le Passage, 2004.


74 et 76 rue des Archives – M° Arts et Métiers

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites du Paris pittoresque
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris