Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’hôpital Lariboisière

L’hôpital Lariboisière


2 rue Ambroise Paré – M° Gare du Nord – Tel : 01 49 95 65 65

10e arrondissement

L’hôpital Lariboisière a été construit au XIXe siècle selon les théories hygiénistes.

JPEG - 37.2 ko
L’hôpital Lariboisière - La chapelle au fond du jardin central
©paris-promeneurs

Sur un terrain de l’ancien enclos Saint-Lazare, on décide de construire un nouvel hôpital suite à l’épidémie de choléra de 1832. Démarrés en 1846, les travaux conduits sur les plans de l’architecte Pierre Gauthier ne s’achèvent qu’en 1854. L’hôpital prend le nom de « Lariboisière », en hommage à la comtesse Elisa de Lariboisière, qui a fait don à sa mort en 1851 de la plus grande partie de sa fortune pour la construction d’un nouvel hôpital.

Inspiré des théories hygiénistes en vogue à cette époque, l’édifice s’inspire du modèle anglais du Royal Navy hospital de Plymouth : il est composé de pavillons isolés disposés parallèlement pour une meilleure circulation de l’air. Organisées autour d’une cour centrale rectangulaire, dix ailes parallèles sont reliées entre elles par des galeries. Au fond de la cour, la chapelle de style néo-classique est placée dans l’axe principal. Sur sa façade, on reconnaît dans des niches des statues allégoriques de la Foi, l’Espérance et la Charité.

JPEG - 44.2 ko
L’hôpital Lariboisière - L’entrée
©paris-promeneurs

L’hôpital est un des premiers à bénéficier des progrès techniques : un système de chauffage et de ventilation améliorent le confort et l’hygiène des malades.

A l’origine, les ailes ouest sont réservées aux femmes, les ailes est aux hommes. Les quatre autres ailes situées aux angles sont réservés aux services communs   : cuisine, buanderie, pharmacie, logement des religieux. Les galeries présentent une originalité dans leur mise en œuvre : elles sont voûtées au sous-sol, vitrées au rez-de-chaussée, en terrasse au 1er étage.

Au XXe siècle, des bâtiments contemporains sont venus compléter l’ensemble hospitalier, dont un important service d’urgences. L’hôpital la Riboisière dispose d’une capacité de 900 lits.

Sources :
- Guide du promeneur 10e arrondissement, Ariane Duclert, Parigramme, 1996.
- www.histoire.inserm.fr


2 rue Ambroise Paré – M° Gare du Nord – Tel : 01 49 95 65 65

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris