Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > L’Institut national des jeunes aveugles

L’Institut national des jeunes aveugles


56 boulevard du Montparnasse – M° Duroc – Tel : 01 44 49 35 35

7e arrondissement

Fondé en 1784, l’Institut des jeunes aveugles s’occupe de l’éducation des jeunes aveugles. Depuis 1844, cet institution occupe un ensemble de bâtiments néo-classiques situés à proximité de l’hôpital Necker.

JPEG - 43 ko
L’Institut national des jeunes aveugles - Façade sur la cour d’honneur
©paris-promeneurs

La première école pour aveugles au monde

L’institut royal des jeunes aveugles est fondé en 1874 par Valentin Haüy (1745-1822), interprète du roi. Il s’associe à la Société Philantropique pour ouvrir un atelier de filature destiné à apprendre aux jeunes aveugles un travail manuel. C’est la première école pour aveugles et elle va servir de modèle dans le monde entier.

Installée rue Coquillère puis rue Notre-Dame des Victoires, l’institution déménage sous la Révolution au couvent des Célestins (voir la Caserne des Célestins), puis dans le couvent des religieuses Sainte-Catherine. De 1800 à 1815, elle est rattachée à l’hôpital des Quinze-Vingt. Puis elle déménage dans le séminaire Saint-Firmin, rue Saint-Victor.

L’alphabet Braille

En 1819, Louis Braille (1809-1852), aveugle depuis l’âge de 5 ans, devient élève de l’institution. En 1824, il s’intéresse à un système de lecture en points en relief mis au point par Charles Barbier de La Serre. Dès 1824, à l’âge de 16 ans, il propose un nouveau code alphabétique construit à partir de 2 rangées verticales composées de seulement 3 points en relief.

En 1828, Braille devient professeur au sein de l’institution. En 1829, il publie un premier exposé de sa nouvelle méthode : cet exposé s’intitule « Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points, à l’usage des aveugles et disposés pour eux, par Louis Braille, répétiteur à l’institution Royale des Jeunes Aveugles ». L’alphabet Braille est né.

En 1839, Braille invente un second procédé permettant la communication entre aveugles et voyants. Atteint de tuberculose, il meurt en 1852. Ses cendres reposent au Panthéon depuis 1952.

De vastes locaux pour les élèves

En 1844, l’Institut national des jeunes aveugles emménage définitivement dans de vastes bâtiments néo-classiques dessinés par l’architecte Philippon. A l’avant, l’édifice est précédé d’une cour d’honneur donnant sur le boulevard des Invalides. A l’arrière, il donne sur un jardin. La chapelle possède un orgue de Cavaillé-Coll.

L’Institut National des Jeunes Aveugles accueille en externat et internat de semaine, des élèves aveugles et malvoyants, de la Grande section de maternelle à la terminale, dans l’établissement ou en inclusion scolaire.

Sources :
- www.inja.fr
- Guide du promeneur 7e arrondissement, Françoise Colin-Bertin, Parigramme, 1995.


56 boulevard du Montparnasse – M° Duroc – Tel : 01 44 49 35 35

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris