Pont de paris

Patrimoine ancien

Accueil > Patrimoine ancien > Hôtel Perrinet de Jars Le Cercle de l’union interalliée

Hôtel Perrinet de Jars Le Cercle de l’union interalliée


33 rue du faubourg Saint-Honoré – M° Madeleine – Tel : 01 42 65 96 00

8e arrondissement

Fondé en 1917, le cercle de l’Union interalliée a pour cadre hôtel Perrinet de Jars, bâti au XVIIIe siècle, et reconstruit au XIXe siècle.

JPEG - 54 ko
Le cercle du l’Union interalliée - Le bâtiment sur rue
©paris-promeneurs

L’hôtel Perrinet de Jars est bâti en 1714 dans le faubourg Saint-Honoré par l’architecte Pierre Grandhomme pour Anne Levieux, épouse d’un financier et sœur du président à mortier   au Parlement de Paris, Louis Chevalier. L’hôtel est acquis en 1746 par un fermier-général  , Etienne Perrinet de Jars, collectionneur d’art. Perrinet fait transformer la demeure par l’architecte Jean-Michel Chevotet et laisse son nom à l’hôtel.

Sous l’Empire, l’hôtel est acquis en 1810 par le duc Decrès, ministre de la Marine. De 1849 à 1864, il est loué par l’ambassadeur de Russie, le comte de Kisselev.

JPEG - 56.6 ko
L’hôtel Perrinet de Jars - façade sur cour
©paris-promeneurs

En 1856, le baron Nathaniel de Rothschild en devient le propriétaire. Il fait remanier l’hôtel par l’architecte Petit et reconstruire le bâtiment sur rue. A l’intérieur de l’hôtel, les salons sont redécorés avec des boiseries anciennes. Des boiseries provenant de l’hôtel de Tourolle (rue Charlot) et exécutées en 1762 par l’architecte Etienne-Louis Boullée sont remontées.

Seule la façade sur le jardin (remaniée) subsiste de l’hôtel bâti au XVIIIe siècle. Elle a toutefois été alourdie par des éléments décoratifs.

En 1920, le baron Henri de Rothschild (1872-1947), philanthrope et auteur dramatique, vend l’hôtel au cercle de l’Union interalliée, et part s’installer au château de la Muette.

PNG - 387.6 ko
Le cercle du l’Union interalliée - Façade sur le jardin

L’Union interalliée est fondée en 1917, suite à l’entrée en guerre des Etats-Unis. Ce cercle a alors pour but d’établir un lieu d’accueil offrant des ressources morales et matérielles aux officiers et aux personnalités des nations de la Triple-Entente (France, Royaume-Unis et Russie).

Aujourd’hui, le cercle de l’Union interalliée est un club privé rassemblant des membres influents, tels que des hommes politiques, diplomates, avocats, magistrats, dirigeants de grandes entreprises. Le cercle compte 3300 membres. Outre des salons de réception et un restaurant, il dispose d’infrastructures sportives réservées aux membres : piscine, hammam, salle de sport. Il faut être parrainé pour intégrer le cercle.

Les salons du cercle de l’Union interalliée peuvent se privatiser pour l’organisation d’événements.

Pour l’architecte Jean-Michel Chevotet, voir également le pavillon de Hanovre.

Pour l’architecte Etienne-Louis Boullée, voir également l’hôtel Alexandre.

Source :
- Guide du promeneur 8e arrondissement, Philippe Sorel, Parigramme, 1995.
- Les architectes parisiens du XVIIIe siècle, Michel Gallet, Mengès, 1995.
- Guide du patrimoine Paris, Jean-Marie Pérouse de Montclos, Hachette, 1994.


33 rue du faubourg Saint-Honoré – M° Madeleine – Tel : 01 42 65 96 00

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites du Paris pittoresque
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris