Pont de paris

Architecture moderne et contemporaine

Accueil > Architecture moderne et contemporaine > L’ambassade d’Australie

L’ambassade d’Australie


4 rue Jean Rey – M° Bir-Hakeim

15e arrondissement

Bâtie en 1978, l’ambassade d’Australie est un intéressant édifice en béton brut inspiré du brutalisme des années 1950-1978.

L’ambassade d’Australie
©paris-promeneurs

Inspiré des travaux de Le Corbusier à la Cité Radieuse, le brutalisme trouve sa meilleure expression dans les années 1950-1970. Il se caractérise par la mise en œuvre brute du béton : les planches de bois ayant servie au moulage forment sur le béton un motif sans revêtement ni travail décoratif.

Marcel Breuer (1902-1981), confondateur du Bauhaus, ici architecte consultant, et l’architecte Harry Seidler, élève de Breuer, proposent un bâtiment massif, puissant, simple par la forme, confinant au brutalisme. Les façades, sculptées par les ouvertures, forment un magnifique jeu d’ombres et de lumière.

A cause de la parcelle en triangle, les architectes ont opté pour deux bâtiments en quart de cercle qui se juxtaposent et ondulent. L’un abrite l’ambassade et le logement de l’ambassadeur, l’autre des logements en duplex pour les diplomates. Les bâtiments reposent sur d’impressionnants pilotis conçus par l’ingénieur Pier Luigi Nervi.

Pour l’architecte Marcel Breuer, voir également le siège de l’UNESCO.

Sources :
- Guide d’architecture Paris 1900-2008, Eric Lapierre, Pavillon de l’Arsenal, 2008.
- Guide de l’architecture moderne à Paris, Hervé Martin, Alternatives , 2010.


4 rue Jean Rey – M° Bir-Hakeim

VISITES GUIDéES
EN GROUPE

Découvrez toutes les visites, les  tarifs et comment réserver.

Visites historiques
Visites insolites
Visites des villages de Paris
Visites architecturales
Visites de jardin
Visites dans le Grand Paris